• 1er septembre 2014 : Installation des nouveaux conseils régionaux et municipaux

         Le 2ème tour des  élections régionales et municipales a eu lieu le 25 mai 2014, mais la prise de fonction ne se fait pas dans la foulée comme en France. Les nouveaux conseils régionaux et municipaux commenceront leur mandat le 1er septembre, pour 5 ans. Dans les jours qui précèdent la prise de fonction, les membres doivent prêter serment au cours d'une cérémonie officielle  à laquelle assistent les autorités  locales et les représentants de l'Eglise Orthodoxe* : il en va de même lors de l'investiture du Chef d'Etat, d'un nouveau gouvernement et d'un nouveau parlement.

         Jusqu'à une époque récente, il n'y avait qu'un seul type de serment prêté sur la Bible :
    " Je jure an nom de la Sainte, Consubstantielle et Indivisible Trinité d'être fidèle à la patrie et à la démocratie, d'obéir à la constitution et aux lois et de remplir scrupuleusement mes devoirs." **
         Il était possible de refuser de s'y soumettre, ce qu'ont fait en 2010 les députés du PASOK, du KKE, les députés du SYRIZA ne s'étant pas présentés et les 2 députés musulmans*** ont prêté serment sur le Coran.

          Il existe désormais un "serment" civil - au sens français de civil dans mariage civil -, qui de fait n'est pas un serment, mais une déclaration :

    " Je déclare sur l'honneur et sur ma conscience que  être fidèle à la patrie et à la démocratie, obéir à la Constitution et aux lois, accomplir avec loyauté et conscience mes devoirs."****

         La nouvelle Présidente du Conseil régional de l'Attique (1ère fois qu'une femme occupe cette fonction), Rena Dourou du parti SYRIZA l'a modifiée quelque peu : d'une part elle a supprimé "aux lois", les lois n'étant pas forcément toujours conformes à l'esprit de la constitution, et elle a ajouté pour clore la déclaration : "en respectant le principe que tous les pouvoirs viennent du peuple et sont exercés par le peuple."

           Ces cérémonies qui se sont déroulées à des dates variables dans tout le pays ont souvent été marquées par des incidents : protestations des nouveaux élus du parti néo-nazi Aube dorée et de leurs partisans, et/ou protestations de leurs opposants. A noter que le vote de la loi antiraciste en chantier depuis au moins un an et demi vient encore d'être repoussé...

           Le maire de Thessalonique, Giannis Boutaris (gauche sans étiquette) qui commence son 3ème mandat, est une figure remarquable dans le paysage politique grec Il a prononcé le "serment civil", arborant l'étoile jaune des Juifs, en hommage aux 47 000 juifs de Thessalonique, la "Jérusalem des Balkans" qui furent déportés et exterminés entre le 15 mars 1943, date du 1er convoi et 1944. Cette question est restée longtemps tabou, voire objet de déni (déni d'implication et de collaboration avec l'occupant nazi) et encore aujourd'hui pas forcément facile d'en parler.*****

    * La place de l'Eglise Orthodoxe en Grèce est une histoire et un sujet complexe qu'il faut éviter de regarder avec condescendance (quelle "arriération obscurantiste !") et juger à l'aune de notre histoire française et de notre loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat. Mais, l'histoire de la Grèce contemporaine est méconnue, et pire, n'intéresse guère...

    ** «Ορκίζομαι στο όνομα της Αγίας και Ομοούσιας και Αδιαίρετης Τριάδας να είμαι πιστός στην πατρίδα και το δημοκρατικό πολίτευμα, να υπακούω στο Σύνταγμα και τους νόμους και να εκπληρώνω ευσυνείδητα τα καθήκοντά μου».

    *** Suite à la défaite de l'armée grecque en Asie Mineure en août 1922 vaincue par les troupes de Mustapha Kemal, défaite qui signe le "lâchage" de la Grèce par les Grandes Puissances, le Traité de Lausanne de 1923 imposa un échange des populations grecques et turques, à l'exclusion des Grecs d'Istambul et des Turcs musulmans de la Thrace (région de l'Ebros notamment), lesquels sont donc représentés. La question de la représentation et de la visibilité des minorités nationales et linguistiques en Grèce n'est pas simple...

    ****«Δηλώνω στην τιμή και τη συνείδησή μου να είμαι πιστή στην πατρίδα, να υπακούω στο Σύνταγμα [και τους νόμους]  να εκπληρώνω τίμια και ευσυνείδητα τα καθήκοντά μου, σεβόμενη την αρχή ότι όλες οι εξουσίες πηγάζουν από το λαό και ασκούνται από το λαό». Déclaration de Rena Dourou

    ***** Pour en savoir plus sur cette tragédie :

    Katherine E. Fleming Juifs de Grèce (XIXe-XX- siècle) 2011, Ed. Presses de l'Université Paris-Sorbonne

    Bernard Pierron Juifs et Chrétiens de la Grèce moderne, histoire des relations intercommunautaires de 1821 à 1945, 1996 Ed. L'Harmattan

    Mark Mazower Dans la Grèce d'Hitler (1941-1944) 2002 Ed. Les Belles-Lettres.

    M.R.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :