•  

     Dessin du caricaturiste  Ilias Makris, Kathimerini 08.01.2015

    07.01.2015 suite

    Saint-Pierre : "Nous ferons une exception pour vous"

     

    Dessin du caricaturiste Andreas Petroulakis Kathimerini 08.01.2015

    07.01.2015 suite

     ***************

     

    Un des derniers dessins de Wolinski, non publié, et que l'on trouve dans tous les médias grecs...

    Hollande sur sa moto s'inquiète de la Grèce...

     

    07.01.2015 suite

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Caricature d'Ilias Makris parue dans Kathimerini du 04.01.2015

    Caricature 04.01.2015

         Le personnage minuscule, c'est Tsipras du parti de la gauche radicale Syriza : il pousse la chansonnette du jour de l'An "Elle s'en va la vielle année, réjouissons-nous les amis, la nouvelle année arrive avec des cadeaux, des chansons et de la joie". Sur la chemise des trois géants ou ogres de la troïka qui dansent, on peut lire, écrites de gauche à droite, les trois syllabes du mot grec signifiant : marchés.

     

    Du même caricaturiste, et dans le même quotidien daté 6.01.2015, jour de l'Epiphanie

    Caricatures

     A gauche, Samaras le 1er Ministre actuel (c'est lui qui a décidé d'anticiper l'élection présidentielle...) : "Dis-moi, c'est aujourd'hui le jour des Lumières * ?"

    Tsipras, SYRIZA : "Oui, pourquoi ?"

    * Lumières Phôta (ch photo-graphie) est l'appellation populaire de l'Epiphanie qui signifie en grec Apparition, appelée aussiThéophanie, apparition de Dieu. C'est le jour du baptême du Christ.

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  •      La tombe Kasta continue d'inspirer les caricaturistes : certains dessins sont tellement insérés dans la réalité politique grecque qu'ils demanderaient beaucoup d'explications, ce qui en détruirait le sel et la causticité. D'autres sont plus facilement "exportables".

     

    TA NEA 01.11.2014 de Mitropoulos

    01.11.2014 Caricatures

    A gauche, Katerina Peristeri, archéologue responsable des fouilles : "Je vous ai trouvé deux sphinges, je vous ai trouvé deux caryatides. Que voulez-vous d'autre encore ?"

    A droite, Antonis Samara, le premier Ministre : " Deux Alexandre Le Grand, Madame Peristeri."

     

    TA NEA 1.11.2014 Hadzopoulos 

    01.11.2014 Caricatures

         Cette caricature aura une saveur particulière pour les hellénistes (grec ancien) puisque Hadzopoulos s'amuse à écrire dans la langue des Evangélistes (les Evangiles sont écrits en grec, on l'oublie souvent...).

    "Et, une fois le samedi écoulé, Katerine Peristéri, Lina Mendoni* et Anna Panagiotarea* achetèrent des parfums pour, une fois arrivées, l'en oindre. Mais l'ange-messager de Philippe leur dit : "C'est Alexandre le Macédonien que vous cherchez ? Il est ressuscité, il n'est plus ici."

    *Lina Mendoni : Secrétaire Générale au Ministère de la Culture, elle a établi son QG sur le site depuis le début des fouilles, et Anna Panagiotarea, journaliste chargée de la communication, participe aux fouilles.

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires
  • Dessin de Kostas Koufogiorgos dans Eleftheropypia du 09.09.2014

      

    Sur le fronton, en lettres majuscules : AUSTERITE / Litotita (cf. litote en français)

    "Depuis que le Mémorandum a fait du pays un monument funéraire, nous sommes tous devenus des Kariatides..."

    A la mode karyatidesque...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La presse grecque n'a pas manqué de relayer les dernières "nouvelles" élyséennes et gouvernementales... et le "sans dents" est parti pour faire le tour du monde* et des caricaturistes.

    Les délégations grecques venues à Paris pour rencontrer la "troïka" et essayer d'obtenir des aménagements, sont de retour à Athènes. Ilias Makris du journal Kathimerini en rend compte dans son édition du samedi 06.09.2014 :

    A coeur joie...

    -Que m'as-tu rapporté de Paris ?  -Le livre de Trierweiler

     

    C'est le sommet de l'OTAN qu'Andreas Petroulakis a pris pour sujet

    A coeur joie...

    A gauche, tapant du poing sur la table, Hollande : "N'allons-nous pas l'édenter Poutine ?"...

     

    Pour les néohellénistes , un peu de lecture, et éventuellement un exercice de traduction ! TA NEA 05.09.2014

    Ειδικά εκείνο το «φαφούτηδες» που εμφανίζεται να χρησιμοποιεί, εν είδει «χιούμορ» προκειμένου να περιγράψει τους φτωχούς, ήδη συναγωνίζεται σε «επιτυχία» το «δίνε του φτωχομαλάκα» που είχε πει ο προκάτοχός του, Νικολά Σαρκοζί, σε κάποιον ενοχλητικό πολίτη. Για έναν πρόεδρο που βλέπει ήδη τη δημοτικότητά του να έχει σπάσει κάθε αρνητικό ρεκόρ, πέφτοντας στο 13%, σύμφωνα με χθεσινή δημοσκόπηση, αυτή θα μπορούσε να είναι πράγματι «η χαριστική βολή». Οπως επισήμανε ο αρθρογράφος Ζαν-Μαρσέλ Μπουγκερό, «παρότι η υπόθεση παραπέμπει σε μπουλβάρ, θα μπορούσε, όπως οι τραγωδίες, να κλείσει με τον θάνατο του βασικού χαρακτήρα».

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique