• Dodone au Musée de l'Acropole

    Après Samothrace et Les Grands Dieux, le Musée de l'Acropole présente une nouvelle exposition temporaire :

    Dodone, l'oracle des bruits / Δωδώνη, το μαντείο των ήχων

    20 juin 2016 - 10 janvier 2017 

         Le Nouveau Musée de l'Acropole a été inauguré le 20 juin 2009 et le 20 juin 2016 il fêtera son 7ème anniversaire et son succès : 9,5 millions de visiteurs à ce jour ! La visite de ce musée magnifique ne dispense pas pour autant - et c'est malheureusement trop souvent maintenant le cas  dans les circuits - de la visite du Musée Archéologique National qui fêtera ses 150 ans à partir 3 octobre : la première pierre fut posée le 3 octobre 1866.

         La politique du directeur du Musée, Dimitis Pandermalis est de faire découvrir aux visiteurs des aspects peu connus de l'Antiquité grecque et d'inciter à aller découvrir des sites "hors circuit" qui, d'une part, ont joué un rôle très important, et qui, d'autre part, se trouvent dans des endroits magnifiques, en pleine nature. Outre les objets exposés qui viennent pour une grande partie des musées locaux et qui sont bien documentés, des videos - c'était le cas pour Samothrace, et il en sera de même pour Dodone - projettent le visiteur sur place.

        Le sanctuaire oraculaire de Dodone, au N-O de la Grèce, en Epire, à 22km de Ioannina, est un de oracles  les plus anciens du monde grec, et le plus important avec Delphes et l'Amon égyptien. Les fouilles ont mis au jour des éléments remontant à l'époque mycénienne (XVème s av. J.-C.) et le site fonctionna jusqu'au 3ème siècle de notre ère. Dodone est mentionné à plusieurs reprises chez Homère, et Ulysse en consulte l'oracle avant de rentrer à Ithaque.

        Zeus, Dionê sa compagne et mère d'Aphrodite, Thémis déesse de la Justice, lesquels ont succédé à des divinités primordiales, sont les maîtres du lieu, la primauté revenant bien entendu à Zeus.


    Dodone au Musée de l'Acropole

    Petite statuette en bronze de Zeus Foudroyant (470-460), offrande d'un consultant

    Dodone au Musée de l'Acropole

    Détail de la statuette ci-dessus

     

    Dodone au Musée de l'Acropole

    L'aigle de Zeus

     

         Pour répondre aux interrogations des consultants,  les interprètes "traduisent" les bruits de la nature : bruissement des feuilles de l'immense chêne, demeure de Zeus, bruit de l'eau qui sourd à son pied, roucoulement des colombes sacrées, tintement des chaudrons de bronze qui, rangés en cercle autour de l'arbre sacré, s'entrechoquent. 

        Les cités y envoient des délégués le consulter avant de se lancer dans telle ou telle entreprise et les particuliers y viennent en grand nombre comme l'attestent les quelques 5.000 lamelles de bronze sur lesquelles sont gravées les questions, questions qui nous renvoient à la vie quotidienne de " monsieur ou madame-tout-le-monde" d'hier et d'aujourd'hui ! " 60 d'entre elles sont exposées.

        Ma marchandise va t-elle arriver à Syracuse ?, Dois-je réinvestir dans mon atelier ou le vendre?, Qui a volé l'argent que j'avais caché dans la poutre du plafond ? Quand serai-je veuve ? Me remarierai-je et quand ? Dois-je payer mes dettes ?  etc. etc.

     

    Dodone au Musée de l'Acropole

    Lamelle (525-500) : A quel dieu Ermon doit-il s'adresser pour que son épouse lui donne des enfants de "bonne qualité" ?

        Il n'était évidemment pas possible d'installer un vrai chêne, c'est ne colonne de la salle sur laquelle ont été mises 8000 "feuilles" qui le symbolise et des bruitages divers rappellent également l'univers sonore caractéristique de l'oracle de Dodone. Une très belle exposition assurément et une bonne raison d'aller à Athènes cet hiver par exemple ! 

    Dodone au Musée de l'Acropole

    Cavalier (570-550)

         Les objets exposés sont en grande partie des offrandes de petite dimension prêtés par le Musée archéologique de Ioannina et le Musée archéologique d' Athènes qui dispose d'une salle toute entière consacrée aux bronzes.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Marie-Joëlle Naulin
    Lundi 20 Juin 2016 à 12:23

    Site et exposition passionnants!

    M.J.N.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 20 Juin 2016 à 12:45

    Voici le lien pour les deux volumes de la publication des lamelles oraculaires de Dodone trouvées pendant les fouilles de Dimitris Evanguélidis:

    http://www.archetai.gr/site/content.php?artid=1771

      • Lundi 20 Juin 2016 à 13:24

        Merci beaucoup pour ce lien que je vais regarder incessamment !

      • Thalétas
        Lundi 20 Juin 2016 à 13:57
        Oh, j'ai créé de fausses espérances: c'est un lien vers les volumes, sans le contenu...
      • Lundi 20 Juin 2016 à 20:54

        Lhôte est en effet le grand spécialiste du décryptage des lamelles : j'ai ouvert le lien que tu donnes, pas très pratique

      • Mardi 21 Juin 2016 à 16:14

        Oui, ce n'est pas traduit ni commenté, mais avec une bonne connaissance de grec ancien, les dicos en ligne et de la persévérance, on doit y arriver, vu que les textes se répètent plus ou moins.

      • Mardi 21 Juin 2016 à 17:12

        On y arrive, pas de souci ! Je pensais surtout à la manipulation et à la circulation dans l'ouvrage, ou c'est moi qui m'yprend très mal.

    3
    Lundi 20 Juin 2016 à 16:07

    Oui !!!

    4
    pen-ar-bed
    Lundi 20 Juin 2016 à 18:05

    Merci pour cet article passionnant qui me rappelle un site que j'ai beaucoup aimé et donne envie d'aller à Athènes voir l'expo

      • Lundi 20 Juin 2016 à 20:34

        et il y a encore tant d'autres choses à voir à Athènes !

    5
    nikaios laos
    Lundi 20 Juin 2016 à 20:25

    Merci Madeleine pour cet article. En effet, ca vaudrait le voyage a Athenes.

    Il y a aussi une "histoire" dans Herodote qui raconte l'origine de l'oracle de Dodone et son "jumelage" avec celui de Siwa. Surement au livre II.

    Ce jumelage expliquerait peut-etre aussi la visite d'Alexandre a Siwa: sa mere etait fille du roi d'Epire et une frequente visiteuse de Dodone.

      • Lundi 20 Juin 2016 à 20:44

        Je n'ai pas voulu rentrer dans les détails : oui Hérodote qui est allé à Dodone relate cette histoire avec les deux colombes noires. Le sanctuaire de Zeus Amon dans l'oasis de Siwa était de toute façon très connu et fréquenté et comme son but était de conquérir l'Orient, il était sûrement important d'être en quelque sorte adoubé par cet oracle. Encore un site passionnant ! Pas assez d'une vie !

    6
    Christine
    Mardi 21 Juin 2016 à 15:27

    Belles légendes, belles histoires qui se recoupent se complètent ou se poursuivent d'un siècle à l'autre ... Merci pour cet article, Madeleine !

      • Mardi 21 Juin 2016 à 17:07

        Merci pour ton passage Christine !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :