• Eurogroup 16.02.2015 : vers un accord ?

    Dessin d'Ilias Makris, Kathimerini 13.02.2015

     Eurogroup 16.02.2015 : vers un accord ?

       Angela Merkel : "Vous êtes plus beau en vrai que sur les photos" et Tsipras : "Et vous, plus que sur les caricatures."

    ************

        La porte ne s'est pas fermée jeudi dernier, à la suite de la rencontre de Varoufakis avec ses pairs européens et du refus du gouvernement grec de signer le document commun. Une nouvelle rencontre, déterminante, est donc prévue lundi 16.02 au cours de laquelle seront notamment examinées la liste des réformes "troïka" et celle proposée par le nouveau gouvernement grec. Il est des points sur lesquels le 1er Ministre Tsipras ne peut transiger : droits du travail (qui ont été sacrifiés), salaire minimum augmenté, réembauches de fonctionnaires licenciés, à savoir ses promesses électorales...

        L'idéal pour Alexis Tsipras serait qu'une nouvelle liste soit établie avec un nouveau plan d'aide : mieux que de prolonger le 2ème qui se termine le 28 février et qui est celui de Samaras, son prédécesseur. Rien n'est moins sûr, ni techniquement, ni politiquement : il faut compter avec les partenaires dont les parlements doivent se prononcer sur la question, Allemagne, Autriche, Pays-Bas et Finlande...

    Ilias Makris, Kathimerini 15.02.2015

    Eurogroup 16.02.2015 : vers un accord ?

    Tsipras, à l'arrière : "Et si elle tourne pas, qu'est-ce qu'on fait, Gianis ? Réponse de Varoufakis : "On passera par-dessous".

    ************

        Une victoire, symbolique, certes, mais le symbole compte : plus question de parler de troïka, mais des trois institutions qu'elle représentait. Il est vrai que cette troïka, ces trois hommes au pouvoir exorbitant, chargés de contrôler la mise en œuvre des réformes était pour les Grecs particulièrement humiliante.

    Andreas Petroulakis, Kathimerini 15.02.2015

    Eurogroup 16.02.2015 : vers un accord ?

    Eurogroup, de gauche à droite : FMI, UE, BCE et le portier-groom :"Nous sommes très en retard, Mr Masuch. J'en ai assez : 2 jours que je suis ici" Mazuch (chef de mission de la BCE) : " Un peu de patience, les Grecs ne veulent s'asseoir à la table de réunion  avec une troïka" ... 

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :