• L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

        Pour la première fois depuis son installation dans ces lieux construits en 1872,  l'EFA* ouvre ses portes au public, à l'occasion d'une exposition qu'elle accueille dans son jardin aux arbres centenaires, exposition dédiée à la sculpture contemporaine.

    TERRAPOLIS, jusqu'au 26 juillet 2015

    Entrée libre

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Citrouille de l'artiste japonaise Kusama

         

       L'organisation de cette exposition intitulée TERRAPOLIS est une initiative de NEON, organisme à but non lucratif créé en 2012 - et financé -  par l'ex-patron de DELTA (produits laitiers et glaces) Dimitris Daskolopoulos, grand amateur d'art contemporain et détenteur d'une impressionnante collection d'oeuvres monumentales.

        Le but de cet organisme est de faire connaître et rendre accessible l'art contemporain à tous, non en le présentant selon les modalités classiques de l'exposition, mais en le faisant voir  dans des lieux non muséaux, avec comme objectif de faire découvrir ou redécouvrir des lieux de la ville, historiques ou non, que le citadin ne regarde pas ou ne voit plus ou qui, pour une raison ou une autre, lui semblaient "interdits" ou qui ne sont pas ouverts au public, ce qui est le cas de l'Ecole Française d'Athènes.

        Des expositions et/ou des performances ont eu lieu à la bibliothèque Gennadios, dans l'agora romaine, dans l'agora antique.

         L'exposition actuelle s'est mise en place après concertation avec le directeur de l'EFA, Alexandre Farnoux. Les œuvres exposées ne viennent pas de la collection personnelle de Dimitris Daskalopoulos, mais c'est une collaboration avec la Whitechapel Gallery, galerie londonienne spécialisée en art contemporain et financée par des fonds publics.

         Le thème  général de Terranova est le rapport de l'homme avec le divin, l'animal et l'animalité, du théâtre antique et de la mythologie à la bioéthique du 21ème siècle. 25 artistes connus ou inconnus (encore) y exposent leurs œuvres.

          Ci-dessous, un petit aperçu (photos presse grecque) : les titres ne sont pas toujours précisés...

     

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Ugo Rondinone

     

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Henrico David

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Williams Cobbing

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Sara Loukas

     

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Allora et Calzadilla Hope Hippo (en boue, construit sur place)

     

    ****************

         * L'Ecole Française d'Archéologie d'Athènes a été fondée en 1846 : c'est une initiative originale qui, dans le droit fil du philhellénisme qui accompagna la Révolution Grecque de 1821, poursuit sur un autre mode les objectifs scientifiques de l'expédition d'Egypte de Bonaparte et ceux de l'expédition de Morée.

          Les intérêts politiques furent loin d'être absents : c'était une façon pour la France qui a joué un rôle non négligeable dans la création de l'Etat Grec, d'y prendre pied, et une façon pour le "parti français" du ministre Kolettis de s'assurer  la bienveillance de cette Puissance Protectrice et faire face à l'influence des partis russe et anglais.

    Historique de l'Ecole Française sur le site de l'Ecole : cf la rubrique Liens (à droite)

         Les bâtiments ont été construits en 1872 sur les pentes du Lycabette, entre Exarcheia et  Kolonaki, dans un lieu qui est resté idyllique : havre de paix et de verdure que la rue Didotou ! La rue porte le nom, hellénisé, de la célèbre dynastie d'imprimeurs et éditeurs Didot (du 18ème siècle à aujourd'hui).

     

    L'Ecole Française d'Athènes (EFA) ouvre ses portes

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Thalétas
    Samedi 6 Juin 2015 à 00:27
    En quel sens "fermée au public" ? Chacun peut entrer.
    2
    Samedi 6 Juin 2015 à 07:47

    Bonjour Thalétas ! Je n'ai pas eu l'impression que chacun pouvait y entrer : porte bien close, on peut y entrer sur rendez-vous. C'est un lieu "réservé", ce qui en soi n'a rien de choquant ! Bon we !

    3
    Myrtho
    Samedi 6 Juin 2015 à 09:19

    Hélas, l'exposition s'achèvera juste avant mon passage à Athènes le 28 juillet,sauf si elle est prolongée!

    4
    Samedi 6 Juin 2015 à 13:17

    Je ne pense pas qu'elle sera prolongée, car je suppose que l'EFA ferme ses portes ensuite... A suivre néanmoins au cas où.

    5
    Lundi 8 Juin 2015 à 23:29

    j'aimerai proposer au choeur d'aller voir cette expo, ce sera juste avant la fermeture !

    c'est porte ouverte et dans les commentaires de Thalletas je lis "fermée au public "?

    Du coup , je ne comprends pas !

    6
    Lundi 8 Juin 2015 à 23:38

    C'est ouvert au public ! Et c'est une première ! Entrée libre. Oui, pourquoi pas ! Je passerai la voir le 1er juillet : sur la semaine, c'est ouvert jusque 20h.

    La question de Thalétas, c'est autre chose

    7
    Lundi 8 Juin 2015 à 23:42

    J'aimerais pouvoir y aller avec toi le 1 Juillet si c'est possible !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :