•      Jimmy le tigre est un court métrage (12') de Pandélis Voulgaris,

    la première fiction du cinéma grec (1966) dont l'intrigue repose sur la rencontre

    d'une jeune étrangère, une journaliste allemande (Marie-Lise Preisler)

    et d'un "autochtone" (Spyros Kalogyrou)

        Pour comprendre et apprécier ce petit film, point n'est besoin de comprendre ni l'allemand ni le grec !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  •      C'est une des répliques (et des scènes) les plus connues du cinéma grec, indissolublement liée à l'acteur  Giannis Voglis ( 1937-2016), protagoniste du film  aux côtés de la toute jeune actrice de 19 ans Ann Lonnberg.

     Filles au soleil / Κορίτσια στον ήλιο (1968)

    de Vassilis Georgiadis (1921-2000) sur un scénario de Iakovos Kambanellis

         Ce film est un petit bijou lumineux et solaire, non dépourvu d'humour tendre ni de mélancolie : rencontres éphémères de l'été  et inoubliables ! Inutile de savoir ou le grec ou l'anglais pour les comprendre : les protagonistes non plus ne comprennent pas la langue de l'autre,  et les scènes sont souvent muettes. La musique de Stavros Xarhakos est superbe de même que la voix de Maria Dimitriadis !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  • The Lobster / O Astakos / Ο Αστακός

    Prix du Jury Cannes 2015

    Lanthimos Giorgos / Λάνθιμος Γιώργος

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •        18 mai 2015, Costa-Gavras est l'invité d'honneur de Cannes Classics 2015 et présente une version de Z restaurée (images et son) à partir du négatif original numérisé. Cette restauration a été supervisée par le réalisateur.

    Z de Costa-Gavras à Cannes 2015

    (Je ne résiste pas au plaisir de "poster" sa photo ! S' il y avait la voix...)

    Photo : CHARLY TRIBALLEAU / AFP

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Avec Stella de Cacoyiannis, voici un des plus beaux films de l'histoire du cinéma grec, un des plus atypiques aussi, à l'image de son réalisateur Alexis Damianos Αλέξης Δαμιανός (1921 - 2006).

         Damianos est d'abord un homme de théâtre : acteur, metteur en scène, directeur de théâtre et le réalisateur "amateur"  des trois films qu'il réalisa contre vents et marées, sans beaucoup de soutiens.

    1966 : Jusqu'au bateau / Μέχρι το πλοίο La marche de la montagne jusqu'au port d'un jeune paysan qui veut s'embarquer pour l'Australie.

    1971 :  Evdokia / Ευδοκία

    1995 :  L'aurige / Ηνίοχος La Résistance grecque vue de l'intérieur par un jeune étudiant

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique